Nos candidat.e.s pour Paris 6

Antoinette Kis,

Candidate à la mairie du 6e

47 ans, elle est rédactrice dans le domaine de l’écologie et des transports. Très engagée, elle participe à l’association Autre Monde qui aide les personnes en situation de précarité et au Mouvement Français pour un Revenu de Base (MRFB). Antoinette Kis est venue dans le 6e pour faire ses études (khâgne et hypokhâgne au lycée Louis-le-Grand) et elle y est restée. Elle travaillera de concert avec les habitants et habitantes de l’arrondissement pour faire de la transition écologique une chance pour toutes et tous.

Rassemblé.e.s pour Paris

Mathurin Gallice-Genty
25 ans, il est consultant en affaires publiques. Issu de la Génération Climat, il a choisi de s’engager politiquement pour que Paris et plus particulièrement le 6e soit à la hauteur de l’urgence climatique. Il souhaite offrir aux habitants et habitantes de notre arrondissement des solutions écologiques concrètes, immédiatement applicables et que chacun.e puisse reprendre la main sur les projets touchant le 6eme arrondissement par une démocratie plus horizontale.

Catherine Marie
Habitante du 6e, et de Bretagne pendant les vacances, elle a travaillé comme fiscaliste, principalement au ministère des Finances publiques. Elle est engagée dans deux associations de terrain. L'une accompagne vers le logement des personnes sans abri. L’autre défend activement l’équilibre urbain des projets de promotion immobilière. Son combat pour l’environnement : limiter la densification immobilière à Paris et préserver les jardins de pleine terre et notre tissu urbain (commerces de proximité, tradition culturelle et mixité sociale...) D'autres sujets lui tiennent à cœur : le soutien scolaire, la lutte contre le harcèlement scolaire et la liberté pour décider de la fin de vie.

Pierre Brenas
52 ans, chef de projet informatique, planteur de tomates et père impliqué de 3 enfants. Il a donc à la fois l'esprit tourné vers les solutions digitales et l'e-collaboration et les mains dans la terre de l'agriculture urbaine. C'est aussi un cycliste passionné qui a fait de nombreux "bike trips" estivaux en famille et a pu y découvrir les aménagements cyclables de Copenhague, Berlin, Groningue, Amsterdam et Maastricht. Il en retire la conviction que nous avons un retard à rattraper sur ces villes qui, à la suite du 1er choc pétrolier de 1973, ont mis le vélo et les transports en commun, au centre de leurs politiques publiques.  

Lou Taburiaux
Elle est née et a grandi dans le 6e jusqu’à ses 20ans. Actuellement en Master Coopération Internationale et ONG elle souhaite intégrer une ONG qui accompagne les défenseur.e.s de l’environnement, qui malheureusement sont assassiné.e.s et criminalisé.e.s partout dans le monde. En attendant elle souhaite s’investir à une échelle plus locale en promouvant l’écologie dans le 6ème arrondissement, particulièrement en ce qui concerne les questions jeunesse et sport.

Guillaume Dimanche

Artiste photographe plasticien, il vit dans le 6e arrondissement, depuis ses études aux Beaux -Arts de Paris au milieu des années 90.

Empreint d’écologie depuis toujours, son engagement transparaît souvent dans son travail. En 2009, sous la forme d’une action artistique, il a rejoint la COP15 de Copenhague, en vélo, en 15 jours, depuis Charles de Gaulle jusqu’à l’aéroport de la capitale danoise. Il est convaincu que d’importants changements de vie et de société s'imposent aujourd’hui. Un engagement local lui semble essentiel pour mener des actions politiques de proximité et agir pour un vivre ensemble quotidien, respectueux de toutes, de tous et de nos environnements.

Charlotte Vailles
Elle est arrivée en 2010 pour faire ses études dans le 6e à l’école des Mines et y est restée... Elle travaille maintenant dans une association experte de l’économie et de la finance dont la mission est de faire avancer l’action contre les changements climatiques.
Au-delà de son travail, elle a eu envie de s’engager au niveau local pour contribuer à la mise en œuvre d’une société plus durable, plus solidaire, respectueuse des hommes et de la nature. Charlotte est engagée dans une démarche zéro-déchet à titre personnel. Elle adore lire, aller au théâtre, faire du yoga, et se déplacer à vélo.
 

Vincent Mangado
47 ans, marié, deux enfants. Vincent est comédien. Il a connu une enfance parisienne, et une adolescence toulousaine, il est revenu à Paris il y a 22 ans au moment d'intégrer le Théâtre du Soleil, où il travaille toujours. Les nombreuses tournées internationales de la compagnie l’amènent à voyager régulièrement dans le monde entier. Titulaire du Diplôme d’Etat d’Enseignement du Théâtre, il est intéressé par les questions de pédagogie, d’enseignement et de transmission. Son engagement écologique et citoyen provient de ses nombreux voyages, et d’un long parcours dans le scoutisme qui lui a donné le respect de la nature et de l'entraide.

Marie Perdiz
Elle habite le 6e depuis presque toujours, d'abord rue d'Assas, puis rue de Vaugirard et maintenant rue du Cherche-Midi.
Elle est membre (tirée au sort) du conseil de quartier Saint-Placide. Comme habitante de l'arrondissement, elle déplore la disparition des petits commerces (proximité et habillement) et pense que la mairie devrait intervenir pour favoriser le commerce de proximité. Docteure en Pharmacie, elle est particulièrement concernée par les perturbateurs endocriniens qu'elle s'efforce d'éliminer dans les produits d'entretien et les cosmétiques faits "maison". Ces deux domaines font partie de sa vision de l'écologie.

Louis Jouve
Conseiller de quartier (Rennes-Madame) et secrétaire du groupe local EELV. Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (IEP), il a fait l’ENA et accompli sa carrière d’administrateur civil au ministère de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur dans des fonctions juridiques, Secrétaire général de Paris-Dauphine, Conseiller Réformes du Médiateur de la République. Amoureux du 6e, très impliqué dans l’élaboration de projets de budgets participatifs pour améliorer la vie de nos quartiers au quotidien, sa devise est "l'écologie d'abord !"  

Saradha Covindassamy
71 ans, mère de 3 enfants. Native de l'arrondissement, elle a été élève des lycées Montaigne puis Fénelon. Elle a fait des études d'Ingénieure Horticole (ENSH, et obtenu le diplôme d'études supérieures économiques (DESE) des petites et moyennes entreprises (CNAM). Elle a été enseignante en coopération puis à Paris. Saradha est fondatrice et Présidente de l'association étudiante "Jardinons sans frontière". Elle est aussi conseillère de quartier Notre-Dame-des-Champs.

Edouard Cance
Il est instituteur, marié et père d'un enfant. Pour lui le combat pour l'environnement (au sens large) rejoint le combat pour l’amélioration de notre cadre de vie. Et par ailleurs, il lui semble primordial qu'un engagement commence en bas de chez soi. Il aime se promener dans les rues et voir tout ce qui pourrait être fait pour rendre concrètement notre ville plus verte et plus amicale aux vélos.

Sarah Courdavault
50 ans, documentaliste. Mère d’un garçon de 10 ans elle se sent responsable de son avenir et souhaite qu’il évolue dans un cadre sain et sécurisé. C’est pourquoi la circulation doit impérativement pour elle être revue aux abords des écoles, et il faut beaucoup plus de bio dans les cantines que ce qu’il y a actuellement. Le 6eme arrondissement lui est particulièrement cher car il est lié à des souvenirs d’enfance avec sa grand-mère qui y habitait. Elle milite pour un 6e bienveillant et inclusif où on se sent bien, et où les enfants peuvent grandir en conservant un peu de leur innocence sans tout le stress lié à la pollution. Pour cette raison elle a décidé de franchir le pas et de s’engager avec les écologistes.